Médias

« Tomorrowland », le futur selon Disney

1 juin 2015

       Le 20 mai 2015, le dernier film Disney «Tomorrowland » est sorti au cinéma. Il raconte l’histoire d’une adolescente et d’un inventeur à la retraite réunit dans une aventure incroyable pour sauver la terre. Pour cela, ils se rendent à Tomorrowland une ville secrète abritant des technologies de pointe. Cette ville n’est autre que la mise en image du projet non abouti EPCOT. Mais que se cache-t-il derrière cette vision utopique du futur ? Pourquoi produire un tel film aujourd’hui ? Retour sur la dernière idée novatrice de Walter Elias Disney.

Un hommage au créateur de la souris aux grandes oreilles  

Le projet EPCOT a été imaginé par Walt Disney et ses Imagineers durant les années 1950 et est dévoilé pour la première fois le 27 octobre 1966 dans un documentaire présenté par Walt lui-même. C’était l’idée d’une cité futuriste de 20.000 habitants servant de « ville-test » pour les nouvelles technologies mise au point par les grandes industries américaines de l’époque. Imaginez une ville en forme de roue dont les rayons sont des routes. Au centre de cette roue, on trouve les entreprises ainsi que les commerces. Ces bâtiments sont entourés d’habitations et d’écoles, eux-mêmes entourés d’espaces verts. Les habitants de cette ville ont tous un emploi et sont locataires des hébergements mis à disposition par la Walt Disney Company. Les transports de cette ville sont répartis en trois étages ; au sous-sol les camions de passage, au deuxième niveau les camions de livraison pour l’alimentation et tout ce qui est nécessaire pour vivre et enfin au troisième niveau les voitures.

Ainsi, à la surface les seuls transports autorisés sont les transports en commun comme le monorail afin d’éviter toute source de pollution. Imaginez maintenant que cette même ville soit protégée par un dôme en verre afin de ne pas subir les phénomènes météorologiques tels que la pluie. Bienvenue à EPCOT, la ville du futur selon Walt Disney ! Pour transformer ce rêve en réalité, Walt Disney fit l’acquisition d’un terrain de 11.000 hectares de marécages en Floride. L’ambition de ce projet lui est venu après avoir étudié la création de nombreuses villes nouvelles qui ne répondaient jamais aux problématiques de leur temps. Il voulait donc créé une ville nouvelle révolutionnaire répondant aux problèmes de pollution et son projet était largement réalisable !

Malheureusement, ce projet incroyable ne vit jamais le jour car Walt Disney mourut en 1966. Son frère Roy reprit les projets que Walt avait laissés derrière lui et contribua à la construction du second parc à thème : le Walt Disney World. En 1971, celui-ci s’éteignit à son tour, le projet EPCOT quant à lui fut laissé de côté. Puis en 1975, Card Walker, président de la Walt Disney Company durant cette période, décida de reprendre ce projet non plus pour créer une cité futuriste mais un parc à thème éducatif nommé EPCOT Center. Celui-ci comporte uniquement trois attractions à sensation, le reste du parc est consacré aux spectacles et expositions sur les nouvelles technologies.

Même si la « ville Disney » n’a pas vu le jour, Walt Disney a toujours été avant-gardiste que ce soit dans le domaine de l’animation avec le premier dessin animé en couleurs ou le premier film mêlant personnages dessinés et vrais acteurs. Mais également, en termes de technologies utilisées pour les parcs d’attractions Disney. Par exemple, Walt Disney est le pionnier d’un mode de transport novateur appelé « PeopleMover » connu sous le nom générique de « transport hectométrique ». Après l’avoir adopté pour son parc Disney World, il livra un modèle à l’aéroport d’Houston.  C’est le seul transport hectométrique construit par Disney en dehors de la propriété Disney. Aujourd’hui, plusieurs villes telles que Venise ont reproduit cette technologie pour leur usage personnel.

Pourquoi dévoiler un projet vieux de 60 ans aujourd’hui ?

Au sein de l’univers du film « Tomorrowland », on peut découvrir une planète terre désolante en proie à des guerres civiles, des maladies et des catastrophes naturelles. Tout cela, ressemble à un futur qui pourrait nous arriver dans plusieurs années si nous ne prenons pas plus soin de notre planète et que nous continuons à avoir un mode de pensée focalisé sur l’argent. Ainsi, ce film peut être perçu tel un message d’espoir fasse à tous les problèmes d’actualités que nous vivons : un autre monde est possible, il suffit de le vouloir !

Pour conclure, je recommande vivement ce film grand public car il nous permet de voir un peu plus à quel point Walt Disney était un visionnaire. Sans doute, le plus grand de son temps ! Il n’y a qu’à voir où en est la Walt Disney Company en 2015.

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply