Médias

Hommage à Walt Disney

14 mai 2015
disney-ballons

« Aucun éloge, ni aucun monument ne pourront jamais égaler ce que Walt Disney a laissé dans le coeur et l’esprit des hommes et des femmes du monde entier. »
– Richard Zanuck

Aujourd’hui, j’ai envie de rendre hommage à un grand homme, Walt Disney. Il s’est éteint le 15 décembre 1966 à la suite d’un cancer du poumon, il y a 48 ans.

Né le 5 décembre 1901 à Chicago, Walter Elias Disney est très certainement un des hommes le plus connu du monde. A lui tout seul il a effectué la quasi totalité des métiers du domaine de l’animation, de réalisateur à producteur, en passant par animateur, scénariste ou encore acteur.

Une enfance modeste

Issu d’une famille modeste avec un père entrepreneur et une mère au foyer, il eut une enfance rythmée par les déménagements en compagnie de ses quatre frères et soeurs. En 1911, avec son frère Roy et durant son temps libre, il aidera son père devenu livreur de journaux.

En 1920, Walt Disney fut embauché par l’entreprise Kansas City Film pour créer deux ans plus tard la Laugh-O-Grams Films avec laquelle il créera quelques court-métrages. Mais dès 1923 cette entreprise fait faillite incitant Walt Disney à déménager à Hollywood, « là où les réalisateurs vont ».

« If you can dream it, you can do it »

La création de Mickey Mouse

On raconte que c’est après avoir été trahi par quasiment toute son équipe que Walt Disney créa le personnage de Mickey Mouse. Celui-ci devait s’appeler Mortimer mais sur les conseils avisés de sa femme, Walt Disney le transformera en Mickey Mouse.

La réussite de Mickey ne vient pas tant du personnage en lui-même mais de la prouesse technique dont il a fait preuve. En effet, ce sera le premier dessin animé comprenant une synchronisation parfaite du son et de l’image. Perfectionniste, c’est Walt Disney lui-même qui prêtera sa voix à la très célèbre souris.

Le début des long-métrages

Le 21 décembre 1937, la Walt Disney Productions sort son premier long-métrage « Blanche-Neige et les sept nains. La seconde guerre mondiale faisant rage, l’entreprise fut contrainte de stopper la majeure partie de son activité.

Dans les années 50, Disney reprend son élan avec de nouveaux long-métrages tels que Cendrillon (1950), Peter Pan (1953), la Belle au bois dormant (1959) etc. Après 20 ans de déclin, la Walt Disney Company renaîtra de ses cendres avec l’un de ses plus beaux dessins animés : Le Roi Lion (1994).

« All our dreams can come true if we have the courage to pursue them »

Et maintenant ?

Aujourd’hui, la Walt Disney Company est présente sur cinq segments d’activités : Les médias, les parcs d’attractions, les studios, les produits dérivés et les nouveaux médias interactifs. Avec un chiffre d’affaires avoisinant les 10 milliards de dollars au total et une présence dans le monde entier, l’empire Disney n’est pas prêt de s’éteindre.

Au travers de son histoire, Walt Disney nous apporte la preuve qu’avec une bonne dose de courage, de persévérance et un peu de chance, l’impossible devient possible. Sa motivation et sa persévérance auront été tout au long de sa vie, sa principale force. Le mot de la fin ?

« Laughter is timeless. Imagination has no age. And dreams are forever. »

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply