Angleterre Voyages

Etre une expatriée chez Robin des bois

7 novembre 2015

Après plus d’un mois en Angleterre, je pense qu’il est grand temps de faire mon premier bilan de ma nouvelle vie d’expatrié. Clichés confirmés ou infirmés, différences culturelles au cœur même de l’Europe, désillusions et bonnes surprises : ce mois fut riche en émotions et en rencontres.

La vie d’expatrié

Étudiante en première année d’un Master Grande École à l’EM Strasbourg j’ai l’opportunité d’effectuer une année d’études à l’étranger. Avec plus de deux cents partenariats, mon école propose un grand nombre de destinations à travers le monde. Mon choix final s’est porté sur l’Angleterre pour une simple et bonne raison : améliorer mon anglais ! Ainsi, en me préparant pour le grand départ j’étais déterminée à me faire des amis « locaux », des anglais donc !

Nous sommes deux étudiantes à avoir choisi Nottingham comme destination pour notre année à l’étranger, c’est donc tout naturellement que nous avons décidé de nous mettre en collocation ensemble. Une semaine avant le grand départ nous avons trouvé notre nouveau nid: une collocation de six personnes à 20 minutes de l’université et du centre-ville. Les autres colocataires sont des natifs anglais ce qui nous permet de vivre dans un environnement anglophone quasi au quotidien.

En matière d’amis, nous nous sommes vite rendus compte que nous étions loin d’être les seules françaises ici et nous passons une bonne partie de nos soirées avec un petit groupe de français (si vous passez ici, sachez que je vous aime mes frenchies ;)). Un inconvénient que bon nombre d’expatriés rencontre, on trouve une personne qui parle notre langue natale et on va tout naturellement tisser des liens avec la personne, c’est un peu la solution de facilité.

Mais je ne regrette en rien ces rencontres qui me permettent de vivre des moments inoubliables qui forgeront de superbes souvenirs. Dans le même temps, grâce à nos colocataires anglais nous avons pu rencontrer plusieurs locaux au travers de soirées ou pré drinks. Premier bilan : se forcer à rencontrer plus de personnes locales ce qui nous permettra de profiter au maximum de cette expérience enrichissante.

Nottingham, le berceau de Robin des bois

Si je vous dit Nottingham vous me répondrez très certainement « Robin des bois », « le shérif » ou « la forêt de Sherwood ». Cette légende vieille de plusieurs siècles et popularisé par Walt Disney plane encore au-dessus de la ville de nos jours. 

Peu importe où vous allez dans la ville l’ombre de Robin des bois est là. Des panneaux d’information sont placés au niveau d’endroits stratégiques concernant la légende, des objets en tout genre sont disponible à l’office de tourisme et une statue en son effigie trône fièrement près du château de Nottingham. A 40 minutes de la ville, dans la forêt de Sherwood, vous pourrez même voir l’arbre dans lequel celui-ci se serait caché avec ses compères.

Mais la renommée de Nottingham ne s’arrête pas là ! Durant le XIX siècle, elle joua un rôle capital dans le milieu industriel en étant un des plus grands centre de production de dentelle du pays. On trouve encore aujourd’hui des restes des entrepôts au coeur du quartier « Lace Market ».

Où sortir et que faire à Nottingham ?

60 000 étudiants vivent à Nottingham, répartis dans les deux universités de la ville : University of Nottingham et Nottingham Trent University, la vie nocturne est donc très active ! Chaque soir de la semaine, une boite de nuit fait une soirée à destination des étudiants avec chacune son thème. A côté de cela, un bon nombre de bars et de restaurants sont présents dans le centre-ville ce qui crée une ambiance chaleureuse où il fait bon vivre. D’autre part, la ville organise beaucoup d’événements sous forme de festivals ou de fêtes populaires. Le mois d’Octobre fut riche en sorties avec une Oktoberfest, la Goose Fair (une fête foraine) ou encore le Robin Hood Beer Festival.

Pour l’instant, mon coup de cœur est sans hésitation : Wetherspoon. Cette chaîne de restaurant/pub est présente un peu partout en Angleterre. Les prix sont très attractifs et on y mange bien. On peut tout aussi bien y aller pour manger un bon burger entre amis accompagnés de sa bière (Je conserve quand même un peu mes habitudes d’alsacienne !) ou prendre un petit café au milieu de l’après-midi.

Dans mon prochain article, je vous présenterai mon école Nottingham Trent University dans laquelle je suis un BA Marketing pour l’année universitaire 2015/2016 !

 

 

 

 

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply